Algotonic soutient des étudiantes engagées auprès des populations latino-américaines. Après un stage chez Algotonic dans le cadre de sa formation à l’Institut des sciences du vivant et de l’environnement (AgroParisTech), Constance et son amie Victoire vont passer 5 mois en Equateur grâce à l’association Impulso. Le but de leur projet est d’aider des artisans, commerçants et agriculteurs locaux à structurer et développer leurs activités en Equateur. Cette association a un double objectif :  d’une part de permettre aux jeunes de s’impliquer dans l’humanitaire pour leur apporter expérience et ouverture d’esprit, et d’autre part d’améliorer les revenus et conditions de vie des familles de petits entrepreneurs, via le suivi et l’apport de connaissances en gestion et marketing des étudiants.


















 
Photo Jaime Serrano 



En Equateur, il existe de nombreuses offres de micro-crédits pour les entrepreneurs. Malheureusement, l’accompagnement financier est peu développé, ce qui conduit les bénéficiaires à un risque accru de surendettement et d’exclusion sociale. En soutenant plus particulièrement les femmes entrepreneures, l’association Impulso contribue ainsi à leur indépendance financière, impactant positivement leurs foyers et l’avenir de leurs enfants.
Constance et Victoire sont parties à Otavalo, une ville perchée à 2500m d’altitude et située dans la Sierra, au nord de la capitale de l’Equateur, Quito. La population indigène, issue de la communauté Kichwa, y fait vivre ses traditions réputées pour ses textiles artisanaux.

Marché d'Otavalo Marché d'Otavalo

Victoire et Constance travailleront en partenariat avec la coopérative locale UniOtovalo pour cerner les personnes qui bénéficieront le plus de leur accompagnement.
Si vous aussi vous voulez soutenir ce projet comme Algotonic, n’hésitez pas à visiter leur page HelloAsso et à faire un don !


Photo de couverture : Andreas Kay